La neige de culture

  • Neige de culture au pied de la Légette
  • Enneigeur type perche
  • Enneigeur basse pression
  • Dameuse pistenbully kässbohrer
  • Poste de pilotage d'une dameuse
  • Ecran de contrôle du damage équipé d'un sonar et d'un GPS

Kesako ?

Pour produire de la neige de culture nous utilisons simplement l'air froid ambiant et de l'eau pure (sans additif) mise sous pression grâce aux petites buses des enneigeurs. L'eau prélevée est ensuite en grande partie restituée au milieu naturel au printemps.
La majeure partie de la neige de culture est produite en fin d'automne et en tout début d'hiver. Cette sous-couche permet d'assurer l'ouverture des domaines (alpin & nordique) en début de saison (mi-décembre). Elle est aussi primordiale pour maintenir les pistes en fin de saison (jusqu'à mi-avril).
Tout savoir sur la neige de culture...


Les Progrès

Le matériel et les techniques ont largement progressé permettant de réaliser des économies d'énergie considérables.
- Grâce aux évolutions des matériels de mesure (température, vent...), de contrôle et des enneigeurs eux-mêmes, la production est désormais optimisée. La neige de culture y a également gagné en qualité.
- Le damage permet aussi désormais de mieux conserver la neige tout en économisant du carburant grâce aux GPS qui équipent les engins.
La station des Saisies a remporté le Trophée de l'Eco-Damage en 2017 & 2018. Plus d'infos...
- L'enneigement de culture pérennise l'ouverture des domaines (alpin & nordique) à dates fixes.
 

Fermiers des neiges (snowfarming)

Depuis maintenant 2 ans la Régie des Saisies expérimente le SnowFarming. Il s'agit d'une méthode douce et respectueuse de l'environnement qui consiste à  conserver la neige d'un hiver à l'autre. Lorsqu'il reste de la neige en fin de saison, elle est rassemblée dans un endroit abrité et recouverte d'une épaisse couche de sciure de bois issue du recyclage et réutilisée chaque année. Suivant les conditions météo le tas de neige perd environ 25% de son volume global. La neige restante est utilisée en début d'hiver suivant pour ouvrir une piste de ski nordique. 
  • Accumulation de neige en vue du stockage (snowfarming)
  • Stockage de la neige sous la sciure (snowfarming)

Le Développement

- 1 nouvelle retenue collinaire de 850000 m3 à la Pêchette
- 50 nouveaux enneigeurs, soit 5 km couverts entre Douce et Roche Blanche (Borlat, Coudray, Plan Corbet, bas Trolliers).
- Un investissement de 5,5 millions.
- Ce projet a été mené à bien dans le plus strict respect des normes environnementales. Outre l'enneigement d'une nouvelle zone, il permettra aux agriculteurs qui exploitent les alpages dans ce secteur l'été de profiter de points d'eau. Cela évitera ainsi de nombreux déplacements en tracteurs pour aller en chercher.
  • Retenue collinaire de la Pêchette aux Saisies
  • Nouveaux enneigeurs basse pression
  • L'équipe de snowmaker des Saisies
  • Sculpture en neige de culture sur le front de neige
  • Production de neige de culture aux Carrets
  • Neige de culture de grande qualité à Covetan
  • Flocons de neige de culture aux Carrets

Le Réseau en Chiffres

- 4 retenues collinaires (Challiers, Bisanne, Lézette et Pêchette). 
- 653 enneigeurs sur l'Espace Diamant.
- 45% du domaine couvert par l'enneigement de culture.
- 1 m3 d'eau = 2 m3 de neige
- 1 à 3 kWh = 1 m3 de neige
 

Découvrez le métier de SnowMaker

L'hiver nos SnowMaker (fabricants de neige en Français dans le texte) vous accueillent une fois par semaine pour vous expliquer leur métier. Ce sont eux qui gèrent le réseau, surveillent les installations et sont les garants d'une production efficace et optimisée... Ils vous feront visiter avec plaisir les installations pour vous en expliquer les moindres rouages. Il s'agit d'une activité gratuite, très intéressante et instructive pour toute la famille. N'hésitez pas à vous renseigner au Service des Pistes une fois sur place.